samedi 21 juillet 2007

Retour sur jeudi passé///what happened last Thursday

Mouais, bon. J'étais trop émotive pour en parler.

J'avais donc appliqué pour la mesure STA (soutient au travailleur autonome), ce qui m'aurait facilité la tâche point de vu finances et tracas de démarrage en général. Je me suis préparée pendant un mois intensif, croulant sous les lettres de recommandation, les intentions de contrats, les sondage, recherches et tout et tout. Je me pointe à la CDEC Rosemont/Petite-Patrie pour rencontrer le comité de sélection (ils m'ont d'ailleur fait attendre pendant 45 minutes, il y avait un membre en retard!), bien préparée, nerveuse mais bon, qui ne le serait pas?

Je crois avoir bien «performée» pendant cette rencontre. Ils prennent leur décision dans la journée même.

Et puis, l'appel, la négation. Cette semaine, j'ai reçu la lettre polie du refus.

La morale de cette histoire: trouver du financement, c'est long, stressant. J'étais bien préparée, mais je n'ai pas su les convaincre de la rentabilité de mon projet, ni de sa viabilité (leur termes). Mais ils sont prêts à reconsidérer si je change (presqu'au complet) les bases de celui-ci. C'est franchement déprimant. Mais bon, je me retrousse les manches et je reparts, je me re-focusse. Et je me donne des vacances!
PS: Vous connaîtriez pas un riche mécène? ;)
-------------------------
So yeah, I was too emotional to talk last week.

I was going for the STA (which is money given to you each week, kinda like a salary for self-employed), which woulda greatly improve my situation, both monetarely and stresswise. I prepared myself a month before, swimming in surveys, letter of recommendations, research... I finally went to the CDEC Rosemont/Petite-Patrie to meet the selection comitee (they managed to make me wait for 45 minutes b/c one of their members was late!), so weel prepared, stressed, but who woudn't be?!

I thought I delievered a good performance in this meeting. They take their decision the same day.

And then, the call, negative, damn. This week I got the polite negative letter.

So what's to make of it? Finding financing is long and weary. I was well prepared,but I did not know to convince them of the profitability of my project, nor of his viability (their terms). But they may reconsider if I change (almost complete) the bases of my project. It's frankly depressing. But well, I roll up my sleeves and I just *keep swimming, just keep smimming*, and I re-focus myself. AND I'm taking well deserved vacations!

PS: You would any of you know a rich donator?;)

2 commentaires:

Angel a dit…

Bonjour,
tout d'abord, félicitations pour ton blogue, franc, direct et bien écrit!

Ton article m'a vraiment touché. Il ne faut pas lâcher, continue tes démarches, restons positifs !

Moi, je passe l'étape du conseiller du Saje cette semaine, j'espère bien que tout fonctionnera bien, après ce sera le comité et le stress de cette rencontre, je me pose des questions sur le comité, comment sont-ils? Pose t-il des questions embarassantes? Vais-je être nerveuse?
Enfin, ils m.ont dit que ce n'était que 10 min de rencontre, alors pas très long pour les petits papillons...!

Mais en lisant de plus en plus de gens qui ont été refusé, je demeure avec un gros point d'interrogation..????

Je te souhaite que ça fonctionne, mais tu sais il paraît que c'est le métier qui rentre, lorque l'on vit des déceptions...

Bonne chance à toi, sincèrement!

ANGEL_
angedelile@msn.com

Valerie a dit…

Merci et bonne chance à toi! Si tu le veux, laisse-nous savoir ici les résultats de tes démarches :)